Prévision

« Je me hasarde à faire une prévision.
Dans les prochaines décennies, nous allons progressivement abandonner les visions produites par le christianisme catholique et protestant qui ont toujours voulu (im)poser une distinction artificielle entre les peuples monothéistes (donc intellectuellement et spirituellement évolués par définition) et les peuples polythéistes (donc païens, arriérés, primitifs, privés de connaissance et par conséquent victimes de superstitions vulgaires et infantiles) qui adoraient des idoles de pierre.
Je suis sûr que dans un proche avenir, nous parviendrons à comprendre que les peuples antiques ont «vraiment» servi de nombreux gouverneurs différents qui ont été transformés en dieux et en démons (les idoles inertes) par la prêtrise juive de Jerusalem après l’exil babylonien et plus tard par la théologie chrétienne (catholique et protestante) qui – pour introduire ses concepts – a plongé à pleines mains et copié librement dans la pensée gréco-hellénistique en l’appliquant à des populations qui n’avaient jamais eu rien à voir avec cette pensée.
Sur le fait qu’il soit contradictoire et illogique d’étayer encore ces thèses (parfois formulées de manière tout à fait ridicule sur une base biblique présumée) j’en parlerai (et non seulement) lors des conférences à venir. »

Mauro Biglino